Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

stratton mountain

  • 15è jour …. Strattom Mountain

     

    En nous dirigeant vers Stratton Mountain nous avons découvert avec  beaucoup de plaisir la région verdoyante et très mimi du Vermont : des forêts à perte de vue, des fermes rouges  très typiques et plein d'endroits très bucoliques. Dans le Vermont, pas une ville  de plus de 20 000 habitants et de nombreux endroits très sympa où s'arrêter. On comprend dès lors très bien l'engouement qu'y portent les américains du nord pour y passer des vacances d'hiver ou écrire des livres policiers .

    Stratton (26).JPG Stratton (27).JPG Stratton (29).JPG Stratton (30).JPG

     

    La station de ski où nous avons élu domicile pour 2  jours est  tout à fait à l'image du Vermont, avec des jolies maisons et des gens très accueillants mais forts surpris quand on leu apprend que nous venons de France (avec notre langue française, ils nous prennent plus facilement pour des québécois).

    Autre sujet d'étonnement : la taille des plats.  On peut facilement manger à deux sur un même plat… ils doivent nous trouver bien maigres comme petits français!!!

    Au cœur de cet écrin de verdure, nous avons passé notre  première journée dans un parc de loisir  de 888 au pieds des pistes de ski. Au programme, luge d'été, basket éclaboussant, trampoline et escalade pour les enfants et pour Maman (si si je vous assure, j'y suis arrivée …).

     

    Stratton (22).JPG  Stratton (23).JPG

     

     

     

     

     

     

  • 14è jour … Go to the USA

     

    Comme vous l'avez compris, le passage de la frontière est  pour nous un peu angoissant. Outre le fait que sortir de Montréal pour prendre l'autoroute qui va bien, est tout  sauf évident au vue de l'enchevêtrement  vertigineux que sont les high ways canadiennes, il faut encore que nous passions la frontière pour poursuivre notre périple.

    Après avoir dit un grand au revoir à nos compagnons de route qui rentrent sur Toronto, c'est donc avec bravoure que nous prenons la route tous les 4…

    Stratton (21).JPG

    43 Km plus loin, la fameuse frontière pointe  son nez.

    Stratton (2).JPG

     

    Tel un péage d'autoroute, les files de voitures s'amoncèlent devant les gares de douanes. Environ 1H30  plus tard c'est notre tour …. Le douanier du poste est somme toute assez sympa même s'il a un accent à couper au couteau. Passé ce 1er filtre avec succès (non, nous n'avons à déclarer aucun fruit, légume, ou céréales susceptibles de porter atteinte  à la sécurité de l'agriculture locale, juste du miel et de la confiture de litchi…), nous sommes délestés de nos passeports (gloups mais Monsieur je vais en avoir besoin pour repartir en France) et dirigés vers un second poste de contrôle où on nous demande gentiment mais fermement  de descendre de voiture et de nous diriger vers un bureau après avoir ce coup ci laissé nos clefs de voiture ( mais je fais comment pour repartir ?). Bref, quelques formalités et règlement de passage plus tard, on nous restitue toutes nos affaires et le cœur léger on peut repartir à la conquête de l'Amérique … quelle émotion !!!

     

    Les émotions ne sont pourtant pas terminées …. Alors que notre trajet du jour nous conduit vers Stratton Mountain en plein cœur de la superbe région verdoyante du Vermont, on apprend tout de go sur la route que le pont qu'on s'était préparé à prendre, était fermé !! Aucune autre solution que de revenir sur nos pas pour prendre un ferry… Pas grave me direz-vous ! Bah un peu tout de même dans la mesure où nous avions tracé l'itinéraire sur l'autre rive pour arriver à bon port et que le peu de carte que nous avions n'était pas assez fine pour nous permettre de recalculer en live notre itinéraire.

    Stratton (11).JPG

     


    Heureusement que j'ai un mari du tonnerre que je suis une copilote hors paire.

    Stratton (13).JPG Stratton (14).JPG Stratton (16).JPG
    Stratton (20).JPG

    Bref tout s'est bien terminé, et c'est bien de Stratton Mountain que je vous écrit  ces quelques lignes.